Dispositif prévu par la Municipalité pour anticiper et gérer une nouvelle canicule

Publié le par Geneviève Bertrand

Question de Mme Bertrand à M. Delanoë

Conseil de Paris - Séances des 10 et 11 mai 2004

QOC N°2004-118 : Question de Mme Geneviève Bertrand et des membres du groupe Union pour la démocratie française à M. le Maire de Paris sur le dispositif prévu par la Municipalité pour anticiper et gérer une nouvelle canicule.  

 

 

 

Réponse : La canicule de l'an dernier a fait 15 000 morts au niveau national, dont 2 336 à Paris.  

 

Dès le début du mois de septembre 2003, le Maire de Paris a souhaité que soit tiré toutes les conclusions de ce drame pour élaborer des mesures préventives en cas de nouvelles périodes de fortes chaleurs et de canicule.

 

Pour ce faire, une mission parisienne d'information et d'évaluation sur les conséquences de la canicule à Paris a rassemblé, sous la présidence de Mme Gisèle Stievenard, adjointe au Maire de Paris chargée des affaires sociales et de la solidarité, des représentants de l'ensemble des groupes poétiques du Conseil de Paris, à laquelle vous avez participé. Elle a procédé à près de 60 auditions et a rendu un rapport comportant 35 recommandations.

 

 Le département de Paris s'est fortement appuyé sur les conclusions de la mission afin de déterminer l'ensemble des mesures préventives avant l'été 2004.  

 

Ainsi, 30 des ces 35 recommandations sont d'ores et déjà mises en œuvre, d'autres s'inscrivent sur le plus long terme. Ces mesures ont fait l'objet d'un effort financier du département au BP 2004 de 4,8M€.  

 

Concrètement, une campagne de prévention massive prenant en compte le plus grand nombre de personnes concernées sera lancé à partir du 17 Mai 2004, en individualisant au maximum le message.  

 

Une plaquette de prévention et d'information récapitulant les conseils avant l'été et les gestes utiles sera adressée nominativement à tous les parisiennes et les parisiens âgés de plus de 75 ans, à ceux qui bénéficient de l'APA à domicile ainsi que de l'Allocation Ville de Paris, soit 180 000 personnes.  

 

Cet envoi sera réalisé sur la base du fichier de la Caisse primaire d'Assurance Maladie avec l'accord de la CNIL.

 

 Cette plaquette sera en outre disponible dans de nombreux lieux d'accueil tels que les mairies d'arrondissement, les Points Paris Emeraude, les sections locales du CAS-VP.  

Publié dans Conseil de Paris

Commenter cet article